Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 janvier 2010 3 06 /01 /janvier /2010 20:35
Vous trouverez dans la page consacrée à ce sujet quelques sentiments sur la relation
ténue que le peintre entretient avec son oeil.
L'oeil, non pas seulement comme simple outil, mais bien comme fenêtre de l'âme,
berceau de la vision, comprenez au sens visionnaire.
Vous pourrez également compléter votre lecture en lisant un post sur ce sujet, sur le Forum de la
revue AZART:
http://www.azart.fr/phpBB3/viewtopic.php?f=1&t=737

50X50-Del-pine--5-.jpg
L'effroi

Partager cet article

Repost 0
Jérôme Delépine
commenter cet article

commentaires

Mniha 23/04/2012 20:24

haaaaaaaaaaa....

Marceline 09/01/2010 20:21


je me suis autorisée à utiliser une de vos toiles pour évoquer la vision du visage de l'être aimé, brouillée par les larmes du chagrin. Sans connaître préalablement vos problèmes de vue.
Peut-être un élément de réponse, l'oeil une fenêtre de l'âme oui c'est certain. Pour moi le bonheur qui s'estompe, refait surface, se laisse deviner, désirer, regretter à la folie... mais il est
là, on le sent bien sous ce halo pudique et romantique qui le laisse pourtant si accessible. Il suffirait d'un rien...
Merci pour vos toiles, sublimes.


Présentation

  • : Jérôme Delépine
  • Jérôme Delépine
  • : "Je" est un étonnement. Au fond, il n'est pas que moi, il est aussi le miroir d'un autre. Le fruit de tant d'autres... http://delepinesurlatoile.over-blog.org/
  • Contact

Recherche

Liens